Quelle est «la voie»?/ Which is «the path»?

chak

Aujourd’hui, vous questionnez sur la manière de trouver votre chemin parmi l’étonnante quantité d’opinions religieuses et philosophiques concernant la nature de la Divinité, la nature de la Création, et la nature et le dessein de la vie humaine. Précédemment, nous n’aurions pas pu donner ce simple préambule à un discours sur ce sujet. Les progrès de vos sciences nous ont permis de franchir avec une simplicité relative le portail de la nature de l’univers créé. (SUITE ici-bas)

You ask this day concerning how to wend your way amidst the amazing array of religious and philosophical opinion concerning the nature of the godhead, the nature of creation, and the nature and purpose of human life. In former days we would not have been able to have such a simple beginning to a discourse upon this subject. The progress of your science has enabled us to have a fairly straightforward entry into the doorway of the nature of the created universe.

English source: http://www.llresearch.org/transcripts/issues/2007/2007_0218.aspx

L’investigation a montré que ce qui semble être de la matière solide est en fait composé en grande partie de plénum ou espace dans lequel il n’y a pas de masse, et qui est très parcimonieusement peuplé de vortex d’énergie. Ces vortex d’énergie sont les atomes et molécules qui composent les cellules de votre corps aussi bien que la matière de tout ce que vous pouvez voir, sentir, toucher, gouter, et humer.

Ces champs d’énergie coopèrent ensemble et s’imbriquent les uns dans les autres selon la nature de l’attraction et de la répulsion, et forment l’univers que vous voyez. Des recherches scientifiques ont prouvé que toutes les parties de l’univers communiquent et sont connectées à toutes les autres parties de l’univers, de sorte que l’univers est une seule chose. Ceci ne vous est pas communiqué par des prêtres ou des prophètes, mais bien par vos hommes et femmes de science, qui sont devenus les prêtres et prophètes de votre culture, si nous pouvons lui donner ce nom.

Quelle est donc alors, la nature des modèles vibratoires qui se disposent hiérarchiquement pour créer des ordres de magnitude, créant tout depuis les atomes et molécules dans les cellules de votre corps jusqu’aux systèmes stellaires de votre galaxie? Nous, de la Confédération des Planètes au Service du Créateur infini, avons identifié la nature de ces champs d’énergie hiérarchiquement unitaires et harmonieux comme étant celle de l’amour.

L’énergie qui a créé les étoiles est celle de l’amour. L’énergie qui vous a créés est l’énergie de l’amour. Cela ne définit pas l’amour, car l’amour c’est tout ce qu’il y a, il n’y a rien à quoi on peut le comparer. Il n’y a aucun contraste qui peut lui être opposé. Dans sa forme non déformée, il est à jamais un mystère, impossible à déchiffrer pour les centres de conscience qui sont conscients d’eux-mêmes. La vérité de l’univers se trouve au plus profond de l’insondable mystère de l’amour et de la lumière du Créateur infini unique.

Et cependant l’univers est unitaire. Et il est unitaire d’une certaine manière. Il est unitaire holographiquement. Toute étincelle du Créateur infini contient la nature entière du Créateur infini unique. Chaque cellule de votre corps chante le chant du Créateur infini unique. Les soleils dans leurs course chantent le chant du Créateur infini unique. Il y a dans l’univers, une plénitude qui est intense, chaque particule et iota de l’univers était comme bourré jusqu’à éclater de l’amour et de la lumière de la vie.

Vous faites l’expérience de la vie quand vous inspirez et expirez. Et vous vous demandez ce qu’est cette expérience car vous êtes conscients de vous-mêmes. Et, certes, il y a dans votre oreille de nombreuses, de très nombreuses voix qui sont heureuses d’expliquer précisément ce qu’est la vie et comment bien vivre cette vie.

S’il vous plait, comprenez, quand vous vous tournez vers certaines de vos expériences les plus difficiles avec des figures d’autorité qui ont tenté de vous dire que croire, que chaque entité qui cherche à servir le Créateur infini peut tomber dans ce que celui du nom de T a appelé « le piège » de l’enseignement, d’une manière qui contracte les énergies de ceux qui écoutent de telles paroles.

Regardons de plus près l’énergie de la figure d’autorité qui souhaite enseigner bien, afin d’arriver à une compréhension plus compatissante et charitable de ce qui pousse une telle entité.

Une entité qui est mue et inspirée par une quelconque agence, personnalité, ou un écrit inspiré, prend conscience d’elle-même d’une manière spéciale. Elle prend conscience qu’elle est vivante et elle pense: « je dois donner aux autres ce don, cette vie merveilleuse que je ressens. Je dois passer cette inspiration merveilleuse qui m’est donnée! ». Il n’y a généralement aucune intention de faire autre chose que le bien le plus pur. Cependant, le piège du dogme attend toujours l’instructeur.

En vérité, il est sage l’instructeur qui est à même de faire la différence entre ses expériences personnelles du divin et ce qu’il est utile d’exprimer concernant la recherche du divin. Dans un monde qui souhaite codifier, organiser, arranger la vie d’une façon ordonnée, la vue mystique qui se trouve au cœur de toute religion et de bien des philosophies également, bien que très séduisante, est considérée comme embarrassante et difficile à enseigner. Quand on parle de quelque chose d’indescriptible et ineffable, les mots viennent à manquer.

La tendance humaine est alors d’appliquer une organisation au mystère du Créateur unique. Et diverses religions ont eu diverses raisons de créer diverses structures de croyances, qui se sont durcies en dogmes.

Si le Créateur est amour et lumière infinis, et si la Création évolue en permanence et à jamais, alors il y a en permanence davantage de vérité qu’il n’y en avait auparavant. La conscience s’étend en permanence. Le problème avec tout dogme, dès lors, c’est qu’il est incapable de se réformer lui-même de manière à contenir la nouvelle vérité qui afflue à tout moment du principe créateur.

À mesure que changent les saisons, à mesure que croît et se fane l’herbe, ainsi évolue et croît la conscience de l’humanité. Vous êtes un point de cette conscience. Vous avez accès, dans votre nature véritable, dans chaque cellule de votre corps, dans chaque pensée que vous formez, au Créateur infini unique dans sa forme non distordue.

Toutefois, cette vérité se trouve en vous profondément protégée. Elle est protégée de vos pensées banales. Elle est protégée des mers houleuses de votre expérience quotidienne consciente. Elle est protégée par sa situation dans votre cœur. Ni le mental ni aucune des forces intellectuelles de celui-ci ne peuvent assaillir le cœur ouvert.

Ensuite, ces entités, cherchant à partager avec d’autres des parties de leur vérité, s’investissent dans cette structure codifiée, formalisée, organisée, de pensées qui reviennent à une manière de chercher le Créateur infini unique. Grâce à leur talent de voir les choses avec du recul, certains érudits ont souvent pontifié en décidant pourquoi et comment telle religion avait tout faux et telle religion avait tout bon. Mais dès que la recherche du Créateur infini unique se codifie et s’organise au delà d’un certain point, elle peut devenir une influence de restriction plutôt qu’une influence d’expansion.

De nombreuses Églises et religions différentes décident de se passer de l’intellect et de reposer sur l’ouverture du cœur. Elles s’engagent, chant de louange après chant de louange au Créateur infini unique, dans le langage et la vêture de leur religion particulière. Leurs membres sont parfois encouragés à prier à haute voix et à tomber en extase. Et quand sont ajoutées aux chants des cadences rythmiques dans les prières et louanges, alors l’amour et la lumière du Créateur infini unique paraissent palpables. C’est pourquoi, l’expérience de ceux qui cherchent le Créateur de ces façons ont un certain degré de pureté qui est absent des religions où le mental est l’outil utilisé pour sonder la signification de la vie, celle de l’être humain, et du service consacré au Créateur infini unique.

Il est intéressant de noter que, bien que l’amour soit LA grande force que toutes les entités connaissent intimement, elle résiste complètement à toute définition. Et en vérité, vouloir utiliser des mots pour décrire l’amour c’est comme vouloir édifier un immeuble énorme en empilant des petits cailloux.

L’amour est tout ce qui est. Cette Pensée unique est la Création. Et vous avez un port qui ouvre sur l’océan de cette Pensée dans votre cœur des cœurs. C’est pourquoi, vous êtes aussi bien équipés que n’importe quelle autre entité dans l’univers pour chercher le Créateur infini unique. Vous avez l’accès principal à l’expérience en direct du Créateur.

Et en fait, c’est dans ce but que vous êtes venus dans cette illusion. Vous assemblez des informations. Vous travaillez avec ces informations selon les inclinations de votre personnalité et de vos désirs. Et à mesure que vous amassez les expériences de votre vie, chacun de vous fait des choix qui lui ouvre une voie pour avancer et progresser.

Et chacun de vous a fait cette expérience d’éveil et de réalisation que vous êtes une entité véritablement puissante, capable de questionner et capable de chercher.

Dès qu’une entité s’est éveillée et commence à poser les questions les plus profondes, un rythme s’installe entre Créateur et Créé. Questions et réponses sont aussi entremêlées que les battements du cœur: en-dedans, en-dehors, pulsant, pulsant, pulsant de sorte que, comme vous demandez ainsi vous recevez; comme vous demandez, ainsi vous recevez.

Cela est instantané et constant dans votre vie. À chaque battement de cœur, à chaque respiration, vous avez l’occasion de demander et l’occasion de recevoir une réponse, le point épineux ici étant que chaque réponse arrive dans le mystère du silence. Et elle percole dans votre expérience consciente presque comme une surprise pour vous. Vous avez appris par osmose. Vous êtes gorgés de vérité.

Et à mesure que vous vivez votre vie vous découvrez ce que vous apprenez à mesure de l’arrivée dans votre pensée. Et nombreuses sont les révélations et les ‘ahaaa!’ d’une vie spirituelle dans laquelle le chercheur se satisfait de laisser cet enseignement se produire principalement dans le silence de la méditation, de la contemplation, et du repos profond, dans n’importe quelle pratique qui crée pour vous personnellement une chambre sacrée dans l’enceinte de laquelle se déversent les secrets de votre cœur dans les oreilles aimantes du Créateur infini unique.

Vous êtes la conscience. Ce n’est pas quelque chose que vous possédez. Elle n’est pas une de vos caractéristiques. La conscience vit votre vie dans la mesure où vous pouvez laisser de côté les détails de votre personnalité. Et cependant, tous les détails de votre vie sont précieux. C’est pourquoi, le désir parfaitement naturel de l’aspirant intensément dévoué de mettre de côté sa personnalité et de consacrer le ‘soi’ entièrement au silence est, pour la plupart des entités, une solution qui ne les satisfera pas. Pour la plupart des entités, chaque coloration, chaque caprice de la personnalité, est là pour une bonne raison. Chaque défi, chaque difficulté, chaque souci qui fait son apparition dans la vie y a été placé non pas pour que vous trébuchiez dessus, mais pour vous aider à apprendre.

Les entités qui s’abandonnent à une religion et acceptent ses dogmes simplifient leur chemin d’une certaine façon. Et si elles sont à même de demeurer dans cette structure simplifiée de pensée sans tomber dans le piège du jugement de ‘soi’ et d’autres ‘soi’ quand elles ne croient pas comme vous, alors elles sont très susceptibles d’avoir la capacité d’utiliser cette religion comme une voie commode vers le Créateur infini. Car chaque religion enseigne l’amour fondamental du prochain et l’amour du Créateur infini unique. Et si une entité aime le Créateur et aime son prochain comme elle-même, peu importe la manière dont cela est formulé, le chemin vers la réussite du passage vers la post-troisième densité est clair. Le choix de servir autrui a été fait. Le travail est bon.

Toutefois, de plus en plus, à mesure que les entités ont mûri, incarnation après incarnation, elles se retrouvent incapables de se restreindre aux dogmes et au droit canon d’une religion en particulier. Et lorsque des entités se sentent incapables de faire cela, alors elles s’établissent un nouveau chemin de leur choix, un chemin qu’elles créent elles-mêmes. Toute entité est à même de créer en elle une voie, une vérité, et une vie, si cette entité commence et finit avec l’amour.

Jamais nous ne voudrons critiquer ou aller à l’encontre de quiconque d’aucune religion ou philosophie. Les chemins qui mènent au Créateur infini unique sont aussi nombreux que le sont les êtres conscients d’eux-mêmes qui cherchent ce Créateur. Votre voie vous sera unique, tout comme la voie de chacun lui est unique.

Cela aide, de voir une religion pour la sorte de puissante influence qu’elle constitue. Si vous pouvez voir que les forces d’une religion englobent celles du monde tout autant que celles des cieux étoilés, alors vous pourrez voir combien rapidement l’énergie d’une nouvelle religion peut être alourdie et embourbée dans les dogmes et la politique.

Voyez la religion que cet instrument comprend le mieux car c’est la sienne: l’Église chrétienne. Celle-ci a débuté dans le mysticisme des Esséniens tout autant que dans l’érudition de la religion juive.

Les histoires et paraboles de cette entité concernaient des choses simples: être un pacificateur; comprendre que celui qui aime le prisonnier, l’orphelin, la veuve, aime Jésus le Christ; comprendre que celui qui nourrit l’affamé nourrit Jésus le Christ.

Jésus a demandé aux entités de se soucier les unes des autres et de mettre toutes choses en commun. Dans aucun de ses enseignements il n’y a eu d’instruction de constituer une Église. En fait, cette entité n’avait pas de foyer, et au cours de son ministère itinérant, elle a parcouru des chemins poussiéreux en ayant très peu de possessions terrestres.

En son nom et en sa mémoire, l’humanité a créé une organisation politique monstrueuse, riche, et arrogante, avec de nombreux édifices qui veulent atteindre le ciel avec les flèches et les croix de leurs clochers. Et cependant, il n’y a en ceux-ci aucune vertu, il n’y en a que dans le cœur de ceux qui cherchent le Créateur infini et font usage de ces espaces sacrés pour le faire.

Envisagez n’importe quelle idée, et la voilà vivante! Elle possède une énergie dynamique qui excite les gens, et les gens veulent capter cela et le passer à leurs enfants, et aux enfants de leurs enfants. Alors ils font un nouvel édifice, une autre religion, un autre code pour tenter de capturer ce qui ne peut pas l’être.

En même temps, vous devez apprécier ce que la religion a fait pour les entités sur la planète Terre. Elle a donné à l’intellect quelque chose à ronger. De très nombreuses manières, elle offre aux gens une chance de rencontrer le Créateur.

Que vous cherchiez dans les limites d’une religion ou que le chemin que vous parcourez ait été créé par vous-même, votre nature profonde exige que vous rencontriez le Créateur, sans cesse. Des choses vous arrivent, qui ont un sens pour vous personnellement, et qui font aller votre conscience d’un point à un autre. Que vous soyez une entité indigène qui n’a jamais lu un livre, un mécanicien automobile, un professeur de collège, ou le mystique le plus rare méditant sur le toit du monde au Népal ou au Tibet, vous avez tous des opportunités égales de rencontrer le Créateur sur la route de votre vie quotidienne.

Appréciez la religion pour ce qu’elle vous à offert à vous et à tous. Dans le mystère du Créateur infini unique il n’y a pas de routes. Il n’y a pas de chemin à suivre pour réfléchir au sacré. La seule opportunité dont vous disposez c’est d’être le sacré, et ainsi le connaître dans tous ses aspects: intérieurs et extérieurs.

Dans les églises, les temples, les synagogues, et les mosquées du monde entier il y a des entités et des groupes d’entités qui se consacrent à la préservation d’une certaine structure qui a été utile à de nombreuses entités dans leur recherche du Créateur infini. Cet instrument, par exemple, a choisi il y a bien longtemps, dans son enfance, pour chemin de vie, une vie de foi dans l’Église chrétienne.

Comme elle le comprend (comme elle l’a compris alors et comme elle le comprend maintenant), il y avait une vertu particulière à vouer sa vie au Christ. Cette entité s’est vouée à une religion qui n’a habituellement pas d’adeptes de l’espèce dont est cette entité. C’est-à-dire qu’elle n’avait pas faim de dogmes mais faim du mystère dont elle sentait qu’il faisait exploser les limites des dogmes.

Et elle a compris que dans tout écrit sacré il y a une base de données de pensée inspirée qui fait exploser les limites des mots sans cesse entendus dans différentes circonstances de la vie. Ainsi donc, cette entité vit sa ‘règle de vie’. Elle continue à étudier la même base de données, la Sainte Bible, qu’elle a étudiée pendant toute sa vie. Et cependant, elle a rejeté tous les dogmes par une décision consciente.

Chaque entité peut faire pour elle-même cette même sorte de choix. Et il est en fait nécessaire de regarder attentivement, comme avec un œil d’artiste, comment vivre une règle de vie. Nous recommandons que chaque entité crée pour elle-même une sorte de règle de vie. Ce que nous ne pouvons pas recommander c’est la façon dont fonctionne cette règle de vie. Vous devez aller votre propre chemin, portant votre attention sur ce que le moment vous apporte.

Certaines entités sont irrésistiblement attirées par le christianisme. Certaines entités sont tout aussi irrésistiblement attirées par la foi bouddhique. Il y a pratiquement autant de voies que de types de personnalité. Et cependant, ces voies contiennent toutes le squelette réduit à l’essentiel de la vérité dans sa forme ineffable et mystérieuse. Toutes les structures de pensée représentées par les religions échouent. Aucune n’étanche cette soif de vérité.

Cet instrument nous informe que nous devons arrêter cette discussion maintenant, donc nous allons arrêter après avoir dit ceci: vous êtes les détenteurs de la vérité, mais vous ne savez pas que vous l’êtes. Toutefois, le Créateur est généreux en disposant pour vous en troisième densité une illusion dans laquelle rien ne peut être su, mais dans laquelle, cependant, vous pouvez arriver à savoir grâce à une prise de conscience particulièrement en résonance, quelle est votre voie ou votre vérité.

Vous ne pouvez pas forcer cela à se produire. Ce que vous pouvez faire, c’est vous installer dans un environnement apte à contenir de la gnose, du savoir. C’est pourquoi, faites confiance à vos propres sens, sensations, pensées et sentiments. Quand vous cherchez à vous éveiller, à rechercher, et à servir, écoutez et recherchez les résonances qui vous disent que vous êtes bien sur la voie qui vous convient. Dès que vous vous mettrez à chercher la résonance, vous découvrirez que la Création est pleine d’informations pour vous. Et plus vous pratiquerez l’écoute, mieux vous entendrez les voix qui vous parlent à tout instant.

Nous vous élevons et vous honorons dans nos pensées et dans nos cœurs. Car vous avez le courage de sonder l’obscurité, sachant qu’il n’y a rien que lumière. Nous vous souhaitons le meilleur dans votre recherche, et vous remercions pour l’occasion de partager avec vous ces humbles pensées qui vous accompagnent dans votre parcours.

Source:http://www.llresearch.org/transcripts/issues/2007_french/2007_0218.aspx

English source: http://www.llresearch.org/transcripts/issues/2007/2007_0218.aspx

Une réflexion sur “Quelle est «la voie»?/ Which is «the path»?

  1. Lets our souls teach us, sounds inspiring but if we are not sure exaxtly what our soul is then the phrase is of little help to the fellow seeker.

    If we define the soul as a very special and specific desire to receive the Creators Light with the intention to bestow back to the Creator , a much more profound and useful teaching appears.

    We are then able to better point towards what direction we must travel.

    Let our desire to connect with the Creator lead us to Him.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s